Index - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Messages Privés - Connexion
La jeunesse de Cicéron

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Textes en Latin Index du Forum -> Le latin -> Textes
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Aulus
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mai 2008
Messages: 74
Localisation: Roma
Masculin

MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 10:46 (2008)    Sujet du message: La jeunesse de Cicéron Répondre en citant

La Jeunesse de Cicéron
  


Le défenseur des libertés républicaines

Pendant que la république est oppressée par les généraux, un seul citoyen, Cicéron combat pour le droit et la liberté. Pendant que les citoyens ambitieux font tout pour que le pouvoir suprême soit donné à un seul homme et que les vieilles lois soient changées, Cicéron conseille le peuple de conserver la tradition des ancêtres. Pendant que de très nombreux crimes sont commis, Cicéron défend la cause des gens biens par sa seule éloquence.
en effet, quel orateur plus éloquant sera trouvé quelque soit les époques ? est-ce-que ces écrits ne seront pas lus longtemps par les hommes sages ?
Marcius Tullius Cicéron né à Arpinum qui est une citadelle des Volsques fut cavalier d'une famille qui n'avait jamais fourni d'hommes célèbres ni dans les affaires publiques ni dans les guerres. Un de ses ancêtres avait eu sur son visage une verrue semblable à un pois chiche, le surnom de Cicéron resta dans sa famille. Comme quelques uns riaient de cette chose : "Je ferais en sorte que, dit-il, la renommée des noms les plus nobles soient vaincus par ce vil surnom"
Bien qu'il fut enfant, son génie était déjà loué. En effet on rapporte que les autres enfants qui apprenaient les lettres dans la même école que lui, le conduisaient souvent chez lui avec de grands honneurs comme les rois.
Même leur parents mus par la réputation de cet enfant venaient à l'école pour le voir et l'écouter et ils étaient charmés par son génie.
Il montra son éloquence  et son courage quand il défendit la cause de Sextus Roscus Amerinus dont les alliés de Sylla avaient tué le Père. Ensuite comme il craignait pour sa propre vie, il gagna la Grèce pour aller vers les philosophes. Alors il alla d'Athènes à Rhodes parce que là, l'éloquence était enseignée par Molone un très célèbre orateur. On raconte que celui-ci fut triste après avoir écouté Cicéron. En effet il pensait que les Grecs étaient vaincus par le génie et l'art oratoire de Cicéron, un noble Romain.
Après la mort de Sylla il revint à Rome et commença un chemin très difficile car bien qu'il fut un homme nouveau et il souhaita briguer les honneurs. Ayant été fait questeur, il est envoyé en Sicile de laquelle le blé devait être apporté parce qu'alors il manquait à Rome. Cependant les Siciliens eurent une grande reconnaissance pour ce questeur-ci à cause de son sens de la Justice et de son humanité.


Mini-dico :

-Dum : Pendant que
-Verruca, ae, f : Verrue
-Cicer, ciceris, n : Pois chiche
-Cognomen, cognominis, n : Surnom
-Rideo, es, ere : Rire
-Schola, ae, f : Ecole
-Molo, molonis, m : Molon.

~~~~~~~~~~~~~~~~
"Aulus Medicus, Arles natus"

"Delenda est Carthago"
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur MSN
Publicité






MessagePosté le: Jeu 28 Aoû - 10:46 (2008)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Textes en Latin Index du Forum -> Le latin -> Textes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB
Appalachia Theme © 2002 Droshi's Island
Traduction par : phpBB-fr.com
Designed & images by Kooky